Développement des RI : quand le web encourage la relève

publié le: 05 septembre 2019 à 15:13 par Sara Belaid

 

Après avoir conversé avec l’une de nos membres au congrès de l’ARIHQ 2019, Johanne Paquin, propriétaire de la Maison Clara et de la Résidence du Haut-Richelieu, décide d’entamer un nouveau projet de développement. L’idée serait d’accroître la visibilité de ses deux ressources en modernisant le site de la Résidence du Haut-Richelieu et en lançant une toute nouvelle plateforme web pour la Maison Clara.

Pour concrétiser ce projet, la propriétaire décide d’engager sa fille Rose Ste-Marie, fraîchement diplômée en gestion de commerce. Une belle collaboration familiale qui se poursuit…

La Maison Clara : une RI entièrement familiale

« À la base, la Maison Clara est un projet entièrement familial. Les cofondateurs de l'entreprise étaient ma mère Johanne Paquin, mon grand-père Alain Paquin et ma grand-mère Lise Dugas.

 

D’ailleurs, le nom de la ressource tire lui aussi ses racines dans notre famille, puisqu'il rend hommage à mon arrière-grand-mère. Aujourd'hui, ma mère et mon grand-père sont copropriétaires de la RI et ma tante Danielle Paquin y occupe le poste de directrice » nous explique Rose Ste-Marie. À la Maison Clara comme dans de nombreuses ressources, l’esprit familial se reflète particulièrement sur la prise en charge et les soins portés aux résidents.

Comment attirer la relève dans les ressources intermédiaires?

N’ayant jamais été réellement attirée par le domaine des soins, Rose Ste-Marie a elle-même été surprise d’intégrer la Maison Clara et la Résidence du Haut-Richelieu pour concrétiser ce projet de développement. « Ma mère m’a toujours offert une place dans ses ressources et je l’ai toujours déclinée, jusqu’à ce qu’elle me propose ce poste qui convenait davantage à mes attentes » nous confie Rose Ste-Marie. Elle ajoute « cette mission m’a permis de comprendre que le travail au sein d’une RI pouvait être très stimulant et intéressant ».

On constate qu’il est beaucoup plus facile d’impliquer la relève dans une ressource ayant déjà sauté le pas en matière de développement technologique. On parle notamment de l’utilisation des logiciels de gestion informatiques ou numériques dans l’organisation interne, ce qui a tendance à encourager les nouvelles générations. D’ailleurs, Rose Ste-Marie utilise beaucoup les nombreux services, outils et conseils offerts sur le web gratuitement pour contribuer au rayonnement des deux résidences. C’est notamment le cas lorsqu’il s’agit de recruter du personnel!

Faire face à la pénurie de main-d’œuvre

Un site web permet non seulement à la ressource d’affirmer sa présence auprès du grand public, mais c’est aussi un excellent moyen d’attirer de nouveaux employés, particulièrement dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre. En affichant les postes à pourvoir dans votre ressource, en mettant en avant les conditions de travail et les valeurs de votre RI, vous optimisez vos chances d’engager les bonnes personnes au sein de votre équipe.

Selon Rose Ste-Marie « mettre en place un site web, c’est comme présenter une carte d’affaires digitale. De nos jours, c’est souvent la première impression qu’on se fait de l’entreprise, il est donc important que la plateforme reflète la mission et les valeurs de la ressource ». Le site internet de la Résidence du Haut-Richelieu permet non seulement de donner un aperçu de la ressource, mais il permet surtout d’alléger le nombre d’appels reçus pour certaines informations qui figurent déjà sur le site sous la forme de FAQ (foire aux questions). Le site est également utilisé pour diffuser les offres d’emploi disponibles au sein de la ressource.

L’utilisation des sites d’emploi dans les ressources

Avant l’arrivée de Rose Ste-Marie, les deux ressources publiaient leurs offres d’emploi dans les journaux locaux pour attirer de nouveaux employés. Aujourd’hui, l’embauche du personnel se fait beaucoup via des plateformes telles que Indeed, Jobillico ou Jobboom qui s’avèrent être très avantageuses si l’on considère le taux de réponse des postulants.

« La manière dont cela fonctionne est simple : je crée les offres d’emploi et je les mets en ligne. Par la suite, je gère les réponses des postulants et je fais parvenir les CV à Mme Paquin. Nous utilisons très souvent Indeed qui nous permet d’afficher des offres d’emploi gratuitement. Grâce à cette plateforme, nous avons pu rencontrer plusieurs candidats qui sont maintenant employés dans une des deux ressources » nous explique Rose Ste-Marie.

Quand on lui pose la question, Rose Ste-Marie avoue hésiter entre poursuivre ses études ou continuer à s’impliquer dans les ressources familiales. En attendant, elle accomplit de beaux projets de développement et nous lui souhaitons la meilleure des chances dans ses réalisations futures!